L'argent de poche dans les familles nombreuses

22 mars 2008 par marie

 

Avec un budget serré, il est toujours délicat de dégager un budget pour l'argent de poche des enfants. Se pose alors les questions de savoir si cet argent de poche est nécessaire, à quel âge commencer à le donner, dans quel but et quelle somme donner ?

Certains pensent que donner de l'argent permet à l'enfant d'acquérir de l'autonomie. Le jeune apprend ainsi à gérer un budget déterminant le futile de l'essentiel. D'autres pensent que cet argent sert à faire des enfants de bons consommateurs. Difficile de trouver une voie entre ces deux positions. Donner de l'argent de poche n'est pas une obligation, certains parents préfèrent donner une somme précise quand le jeune en fait la demande et après discussion.

 

 Une chose est sûre, les résultats scolaires ne doivent pas entrer en ligne de compte dans l'attribution de l'argent de poche. L'argent ne devrait pas non plus être donné pour récompenser des tâches ménagères. Dans une famille nombreuse, on doit le jouer collectif et tout le monde doit participer à l'entretien de la maison.

L'argent de poche ne doit être donné que s'il satisfait des besoins. Inutile de transformer nos enfants en acheteur ou en rentier... l'argent n'est pas une fin en soi, il doit servir autant aux loisirs qu'à l'achat de biens utiles au jeune (matériel scolaire, sportif...). Posez-vous la question de savoir si le jeune a besoin de cet argent ?

Argent de poche chez les familles nombreuses 

Cette question implique que l'argent de poche ne doit pas être donné trop tôt (vers 11 ou 12 ans) et qu'il doit trouver une utilité. On pourrait fixer des sommes en fonction des âges ou du niveau d'études. Ainsi 1 euro par année d'âge ou 10 euros pour le collège et 15 euros pour le lycée. Les plus petits dans la fratrie se contenteront d'alimenter leur tirelire avec les anniversaires et étrennes du début d'année.

Pourquoi ne pas encourager les petits jobs saisonniers à partir de 16 ans ? Le jeune se confrontera au monde du travail, pourra acquérir de l'autonomie puisque les parents n'auront aucun droit de regard sur les sommes gagnées.