Automobile : Ecopastille - les familles nombreuses désavantagées ?

21 mars 2008

Parmi les toutes premières dispositions du "Grenelle  de l'environnement", la mise en place d'un système de bonus/malus, fondé sur les émissions de CO² par km des véhicules neufs, récompenserait l’achat automobile éco-responsable en incitant les acheteurs de véhicules neufs à privilégier les voitures les plus sobres en carbone. Les monospaces indispensables aux grandes familles seront donc taxés entre 700 et 1600 euros. Attention à ce que la mesure ne serve pas à garder plus longtemps sa voiture polluante !

Une levée de bouclier des associations a amené le ministre à déclarer dès le lendemain sur Europe 1 que des aménagements seraient prévus pour les familles nombreuses. Plus tard la secrétaire d'État à l'Écologie Nathalie Kosciusko-Morize annoncait réfléchir avec Jean-Louis Borlo [ministre del'Ecologie] à un système pour les familles nombreuses, sur lequel on décalerait les seuils en fonction du nombre d'enfants.

Les réflexions s'orienteraient vers une ristourne proportionnelle au nombre d'enfants et applicable aux ménages d'au moins trois enfants. Elle pourrait atteindre 200 euros par enfant, à compter du troisième.

Mais à ce jour, aucune confirmation de ces aménagements n'est annoncée.

Il reste à être vigilant sur les modèles de nos futurs véhicules : les sources ci-dessous pourront vous aider à choisir un véhicule "plus écologique".

Et à la question de savoir si l'achat d'une voiture polluante ne doit pas être pénalisé famille nombreuse ou pas, il serait intéressant de mener le débat "a-t-on le choix ou pas en tant que famille nombreuse de choisir un modèle plus écolo-compatible ?".

Encore une fois ce sont les constructeurs qui trancheront avec leur orientation vers une attitude plus écolo-responsable.

 

Sources :

Dans: économie