La Télévision et la famille nombreuse

15 juillet 2008 par frederique

 

Le prix des postes de télévision a tellement baissé ces 20 dernières années qu’il n’est presque plus luxueux d’avoir plusieurs postes à la maison, même, voire surtout pour les familles nombreuses. De la même manière, la multiplication des chaînes et la variété des choix de programmes ont véritablement bouleversé le rapport des enfants, des adolescents et des parents à ce média.

 

 

La « télé » est donc aujourd’hui un objet de consommation comme un autre, ce qui fait que certains font même le choix de ne pas en avoir pour ne pas y passer du temps. Et d’autres, et même beaucoup d’autres, en possèdent plusieurs dans leur maison : dans le salon, la cuisine, la chambre à coucher, etc. Du coup dans certaines familles, la télévision devient un bruit de fond qui fait hausser le ton pour se faire entendre. Entrave à la relation, elle peut aussi donner l’illusion de ne pas être seul. Alors, lorsque la télévision s’immisce dans une famille nombreuse, le risque d’une grande cacophonie s’annonce, le risque aussi de faire garder les enfants par la télé pointe son nez et puis dans une aussi grande fratrie, le risque de regarder des programmes inadaptés à l’âge de certains enfants apparaît inéluctable.  

En même temps, à bien y réfléchir, la télé unique dans le salon peut être partagée par l’ensemble de la famille. Les parents et les enfants apprennent à discuter et à négocier le choix du programme par exemple. Chacun doit s’interroger sur les centres d’intérêt des uns et des autres. La télé devient alors un lieu d’échange culturel. Les parents transmettent ainsi leurs valeurs surtout lorsqu’ils expliquent de manière pédagogique un certain nombre d’informations. La télévision se vit alors comme une fenêtre ouverte sur le monde en engageant le partage d’idées, de réflexions mais aussi en provoquant des discussions parfois houleuses. 

Dès lors, de manière générale, les parents influencent de plusieurs façons ce que leurs enfants retirent de la télévision : en partageant l'expérience, en contrôlant le choix d'émissions et le temps passé devant l'écran et en discutant avec leurs enfants de la télévision. Ainsi, certaines familles interdisent toute émission « à bagarre », tandis que d'autres donnent libre choix aux enfants, à condition qu'un parent soit présent pour agir comme interprète ou commentateur. 

Aussi, pour mieux vous positionner voici quelques informations liées à la structure mentale de votre enfant :

  • Avant l'âge de quatre ans, l'enfant ne perçoit pas toujours la différence entre une émission et un message publicitaire.

  • Après quatre ans, il a peut-être assimilé cette notion, mais il ne sait pas nécessairement que le but de la publicité est de vendre.

  • C'est vers l'âge de huit ans que l'enfant semble être le plus perméable à l'influence de la télévision, alors apprenez leur dès l’âge de 2 ans à lire les images télévisuelles et à en jouer.

Une écoute active

  • Encouragez la participation : taper des mains avec la musique, chanter, deviner les réponses...

  • Si l'enfant est à vos côtés devant une émission qui ne lui est pas destinée, aidez-le à comprendre le contexte.

  • Encouragez les enfants à former et à exprimer leurs propres opinions sur ce qu'ils regardent. Demandez-leur s'ils aiment l'émission et pourquoi, puis dites-leur ce que vous en pensez.

  • Aidez-les à nommer ce que la télévision leur fait ressentir. Demandez-leur si l'émission les rend heureux ou tristes, ou encore si elle leur fait peur.

  • Apprenez aux enfants des mots pour parler de la télévision tels que marionnettes, dessin animé, film, documentaire, message publicitaire, comédien, caméra, etc.

Faire un jeu de la télévision

Quand vous regardez ensemble la télévision, proposez à votre enfant de repérer des éléments comme :

  • un message publicitaire ;

  • un animal ; 

  • une personne de l'âge de votre enfant ;

  • une famille comme la vôtre ;

  • quelque chose qui fait rire, une personne triste ;

  • un objet qui parle à la télé mais pas dans la « vraie vie » ;

  • une musique qui fait peur ;

  • un aliment qui est bon pour la santé.